La pollution marine

La pollution marine

24 avril, 2017

L’eau recouvre près de 70% de la surface de la Terre mais elle ne représente en réalité que 0,023% de sa masse totale. Vu du ciel, notre planète est donc bleue mais pourtant l’eau s’y fait rare et des millions de tonnes de déchets viennent polluer les eaux.

Les déchets qui polluent nos plages

L’océan, cette jolie poubelle bleue

Il existe plusieurs types de pollution marine :
Les eaux usées Certaines villes rejettent leurs eaux usées dans les fleuves, les mers ou océans ce qui rend les eaux côtières polluées compte tenu des déchets qui se trouvent dans ces eaux rejetées.
Les déchets industriels Beaucoup d’usines déversent encore des produits chimiques dangereux dans les eaux environnantes. Ces produits mettent en péril l’écosystème ainsi que notre santé.
Les algues vertes Les engrais utilisés par les exploitants agricoles finissent par arriver dans les mers et les océans - charriés par les rivières et les fleuves - et favorisent le développement des algues vertes qui envahissent les plages et les côtes.
Le dégazage Malgré son interdiction, certains marins continuent de nettoyer leurs cuves à carburant en mer. L’eau utilisée pour le nettoyage est ensuite rejetée en mer avec les restes de carburant.
Les sacs en plastique Souvent jetés ils se retrouvent dans les océans et tuent nombre de poissons et cétacés qui se coincent dedans ou les avalent.
Les marées noires Les conséquences de ces catastrophes sont déplorables et connues de tous. La dernière marée noire remonte à  2010 avec explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique.
Les déchets radioactifs Pendant des années les centrales nucléaires ont jeté leurs déchets au fond de la mer. Cette pratique est désormais interdite en Europe mais ces déchets restent radioactifs pendant des milliers d’années.

Le 7 ème continent

“Faire l’autruche” est une expression française qui signifie le refus d’affronter un problème qui mérite pourtant notre attention. À défaut de mettre la tête dans le sable nous nous sommes débarrassés de tous nos déchets encombrants, non dégradable et parfois nocifs au fond des océans. Si nous ne les voyons pas alors nous pouvons agir comme s’ils n’existaient pas. L’accumulation de tous ces déchets a créé un vortex de déchets dans le Pacifique nord découvert en 1997 par Charles J. Moore. Sur 275 millions de tonnes produites en 2010, 4,8 à 12,7 millions de tonnes auraient été déversée dans l’océan. Chaque année nous contribuons à la croissance de ce 7 ème continent. 

The ocean cleanup project

Ces belles initiatives

Beaucoup d’associations ont pour vocation de nettoyer les plages et l’espace marin, nous pouvons tous y participer. Cependant, des initiatives de plus grande envergure ont vu le jour. Deux australiens ont mis au point un aspirateur munie d’une pompe qui aspire l’eau de mer et donc les déchets de surface. The Seabin Project est une alternative aux navettes équipées de filets qui parcourent les côtes. The Ocean Cleanup est un projet encore plus ambitieux, mis en place par un jeune néerlandais, qui promet de nettoyer les océans et de se débarrasser du 7ème continent. Un prototype a été déployé en Mer du Nord en 2016 : une barrière en forme de V de 100 mètres de long (photo ci-dessus). La mer du nord, choisie pour la puissance de ses courants du à la marée et ses conditions météorologiques extrêmes, a eu raison du prototype qui a été démonté après 2 mois seulement. Des ajustements restent à faire, mais la science semble en bonne voie pour venir à bout de la pollution marine et offrir un avenir meilleur aux écosystèmes marins.

Les petits gestes pour protéger l’océan

Ces beaux projets permettraient de nettoyer les océans mais plusieurs océanologues mettent en garde ceux qui crient victoire. Si des systèmes comme Ocean Cleanup viennent un jour à nettoyer une bonne partie des eaux, le plus important reste de ne plus participer à la pollution marine. Il y a encore aujourd’hui beaucoup trop de nos déchets qui finissent à l’eau, que ce soit nos eaux usés ou les poubelles laissées sur la plage, un peu d’attention pourrait changer les choses.

la pollution marine

Préserver et ne plus polluer

Les fleuves, les mers, les océans et autres cours d'eau sont indispensables à la vie humaine : d'une part pour nourrir les 7 milliards d'âmes sur Terre mais aussi pour l'équilibre de l'écosystème dans lequel nous vivons. Préserver les réserves d'eau en limitant notre consommation et arrêter de les polluer est indispensable si nous voulons éviter que notre planète se dégrade à vitesse grand V.  





Articles semblables

L'histoire du T-shirt
L'histoire du T-shirt

03 mai, 2017

La première définition du T-shirt est apparue dans les années 1920, c'est alors “un sous-vêtement généralement en coton, sans col et à manche courtes".

Voir l'article entier

La Fashion Revolution Week
La Fashion Revolution Week

26 avril, 2017

Le collectif Fashion Revolution rend hommage aux victimes du Rana Plazza et sensibilise à la mode éthique tous les ans avec la Fashion Revolution Week.

Voir l'article entier

La mode et l’écologie
La mode et l’écologie

20 avril, 2017

Faire des vêtements en étant soucieux de l’environnement : c’est possible ! Bio, écologiques, durables, recyclés nos habits deviennent eco-friendly.

Voir l'article entier

Guide des tailles

Guide des tailles - Homme 

S
M
L
XL
 
Tour de poitrine
88 - 93 94 - 99 100 - 105
106 - 111
cm

               

Guide des tailles - Femme

S
M
L
XL
 
Tour de poitrine
84 - 87 88 - 91 92 - 95
96 - 100
cm

 

 

Newsletter

Pour rester au courant des actualités sur les produits Hopaal, les promotions, les articles de notre blog ainsi que les actions que nous réalisons grâce aux 10% pour une cause qui importe, inscrivez-vous ci-dessous.

Pas d'inquiétude, nous sommes comme vous, nous n'aimons pas le spam.

Recevez 10% réduction sur votre première commande