La Veste Bleue, au-delà des apparences

Un vêtement à l’apparence classique renferme parfois une histoire complexe. 

Parcours d’une veste hors-norme, en 3 étapes clés

1/ Les fibres

La base et l’histoire de tout vêtement commence par ses fibres.

Pour un t-shirt de sport ? Regardons du côté du polyester.

Pour une doudoune d’alpinisme ? Regardons du côté du polyamide.

Pour une culotte ? Regardons du côté du coton.

Les possibilités sont infinies car chaque fibre possède des propriétés bien distinctes. Ces fibres peuvent aussi être associées et mélangées pour tirer le meilleur de leurs caractéristiques.

Chez Hopaal, l’ensemble des fibres que nous utilisons sont 100% recyclées. Certes, ces fibres sont moins courantes que les fibres vierges mais vis-à-vis de l’environnement : l’impact environnemental est incomparable !

Pour la Veste Bleue nous avons orienté notre choix vers un mélange de coton recyclé et de polyester recyclé. Le coton recyclé pour sa douceur et sa respirabilité ; le polyester pour sa resistance et sa durabilité. 

Une fois ces fibres mélangées, on a donc un fill béton super agréable à porter.

2/ Le tissage

Cette étape consiste à croiser les fils suivant un schéma - appelé l’armure - pour obtenir un tissu. L’armure que nous avons utilisé pour la Veste Bleue est ce qu’on appelle « un sergé ». C’est ainsi que sont réalisés la majeure partie des jeans. L’avantage de cette armure est d’offrir plus de résistance au tissu - notamment au niveau des coutures.

Comme ça, la Veste Bleue pourra être emmenée partout avec vous et vous pourrez la porter, la reporter et la porter encore et encore.

Les bobines de fils sont entreposées avant d'être utilisées sur les métiers à tisser.

C'est sur les métiers à tisser que l'armure prend forme et que le tissu final voit le jour.

3/ La confection

Étape la plus connue du parcours d’un vêtement, l'étape de la confection est en quelque sorte la cerise sur le gâteau. Une fois que le fil est de qualité, que le tissu est préparé, il ne reste « plus qu’à » le découper et l’assembler. Cette étape n’est pourtant pas des moindre car il faut que toutes les pièces et empiècements soit parfaitement découpés, alignés, cousus pour que le rendu final soit parfait. 

Sur un vêtement comme la Veste Bleue rien ne peut être laissé au hasard. En effet, le tissu en sergé étant résistant, la coupe doit être ajustée au millimètre près. C’est pourquoi de nombreux échanges et allers - retours ont été réalisés entre Blandine - la modèliste de Hopaal - et l’atelier afin de trouver la coupe idéale. 

Voici le début de l’histoire que nous avons rédigé pour la Veste Bleue. 
C’est désormais à vous de prendre le relais.