Livraison offerte à partir de 120€ d'achat

L’industrie textile tourne-t-elle rond ?


avril 06, 2017

Face à l’épuisement progressif des matières premières et la quantité astronomique de déchets produits, un modèle a vu le jour : l’économie circulaire. Cette dernière considère nos déchets comme une ressource et s’inscrit dans le cadre du développement durable. À l’heure de l’obsolescence programmée prônée par les géants de l’industrie textile, les consciences s’éveillent et de plus en plus d’initiatives viennent bousculer les adeptes de la fast-fashion.

L'intérieur d'un magasin de vêtements

L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE ET L’INDUSTRIE TEXTILE

Les géants de la fast fashion tels que H&M et le groupe Inditex (Zara) sont les deux plus gros producteurs de vêtements au monde. Cette surproduction n’est pas sans conséquences et les initiatives prises par H&M et sa campagne de recyclage ou Topshop et sa collection Reclaim ne sont pas conséquentes. En effet, la boucle n’est pas bouclée et seulement 30% de la collection H&M Conscious était recyclée. Les technologies mises en place aujourd’hui rendent pourtant possible le recyclage des matières textiles afin de les réinjecter dans le circuit économique.

L'industrie textile et la santé 

Les piliers de l’économie circulaire serviraient pourtant à améliorer la production de l’industrie textile, valoriser l’image de marque des pionniers de la fast fashion et minimiser l’impact environnemental et humain. En effet, la pollution des eaux à proximité des usines et les produits chimiques utilisés durant la confection affectent la santé des employés ainsi que des populations voisines. L'éco conception permettrait tout bonnement de diminuer, voire éliminer, les substances toxiques utilisées. 

L'économie circulaire est encore peu présente dans l'industrie textile

FAIRE DE NOS DÉCHETS DES RESSOURCES

Un français jette en moyenne 12 kilos de vêtements par an qui ne seront ni réutilisés ni recyclés. Le problème bien souvent provient de la conception même, ces vêtements ne sont pas pensés pour être recyclés, le mélange de fibres dont il résulte est complexe à recycler. Pour faire fonctionner l’économie circulaire et donc fermer la boucle la notion d’éco-conception est primordiale tout comme la consommation responsable. En recyclant des chutes de tissu issues de la découpe des produits et les vêtements usagés nous pouvons minimiser notre impact environnemental et valoriser nos déchets.

Fermer la boucle

Pouvoir fermer la boucle de l’économie circulaire devrait être le but de l’industrie textile car nous le savons les ressources s’épuisent mais les déchets se multiplient. La culture du coton par exemple n’est plus viable et le “pic coton” sera bientôt atteint car la planète ne peut supporter une culture si intensive.  En somme sortir du modèle économique linéaire engendrerait une belle avancée si bien économique que écologique.

Des alternatives existent pour recycler les fibres textile

LIMITER LA CONSOMMATION ET ÉVITER LE GASPILLAGE

Au-delà du simple modèle économique l’économie circulaire est un mode de consommation. Sa mise en place nécessite une évolution de nos habitudes tout au long du cycle de vie des produits. Acheter moins mais mieux, réutiliser ou réparer nos biens et permettre le recyclage des produits en fin de vie. Nous pouvons, par exemple, faire toute sorte de vêtements avec du fil recyclé à commencer par des T-shirt et des pulls !




En lire plus

La mode et l’écologie
La mode et l’écologie

avril 20, 2017

Faire des vêtements en étant soucieux de l’environnement : c’est possible ! Bio, écologiques, durables, recyclés nos habits deviennent eco-friendly.

Voir l'article entier

Le commerce équitable
Le commerce équitable

avril 10, 2017

Le commerce équitable vise une forme de commerce plus juste afin de s’assurer de la bonne redistribution de la valeur sur toute la chaîne de production.

Voir l'article entier

De l'eau pour tous
De l'eau pour tous

avril 04, 2017

De l’eau nous en utilisons tous les jours : pour boire évidemment, pour nous laver, pour notre vaisselle, pour notre linge, etc.

Voir l'article entier