Vies de Quetzal

Là où tout a été détruit demeure le sourire.

Le collectif de photojournalistes Vies de Quetzal - et tout particulièrement  ©Céline Ravier - nous emmène à plus de 2 000 mètres d'altitude, dans la vallée de Gorkha, à Laprak et Barpak. Après les deux séismes qui ont tout dévasté en avril et mai 2015 subsiste l'entraide et l'espoir d'un futur meilleur.
 
Dans la région de Manaslu, partie de la chaine de l'Himalaya, les paysages récompensent les voyageurs qui s'y aventurent.

Les ONG effectuent un travail de recensement

Campement de Barpak au Népal Reconstruction après le séisme au Népal Revue #2 vies de quetzal Reconstruction au coeur de l'Himalaya

Le collectif de photojournalistes Vies de Quetzal immortalise ce qui passe devant son objectif dans une revue indépendante fabriquée en papier recyclé, sans la moindre publicité, qui propose une vingtaine de sujets dans une quinzaine de pays. Les détails sur www.vd-quetzal.net 

 

DO GOOD