Hopaal rejoint 1% for the planet

Hopaal vient de rejoindre l’association 1% for the planet. Cela signifie qu’on s’engage à reverser 1% de notre chiffre d’affaires à des associations environnementales qui défendent la planète.

Concrètement, sur un Pull du Futur à 120 euros, on reverse 1,2€ à une cause qui importe. Mis bout à bout, on arrive à des sommes qui permettent d’avoir un impact concret sur le terrain. Pour nous, c’est le minimum et chaque entreprise devrait – selon ses moyens – au moins faire pareil.

Donner aux personnes sur le terrain les moyens de mener leurs actions

Photo de Luke Fraser Acolyte de Hopaal

Protéger une rivière n’est pas gratuit : il faut des personnes capables de comprendre quels sont les enjeux et capables de les défendre auprès des décideurs. Il en est de même pour transplanter des coraux et protéger les récifs coralliens puisqu'il faut sensibiliser les populations locales et avoir le bon matériel pour pouvoir étudier ces récifs hors normes. Aussi, nettoyer les montagnes et collecter des déchets nécessite des bras, du matériel et de bien connaître le terrain. La liste est longue et chaque action peut aller plus vite si on fournit aux personnes sur le terrain les moyens dont elles ont besoin.

Bref historique

Lorsque Hopaal a été créée en 2016 on avait décidé de reverser 10% de notre chiffre d’affaires à des associations sociales et environnementales (soit 12€ sur un Pull du Futur à 120€). On travaillait alors avec 4 associations qui œuvraient pour la protection des coraux, pour le soutien de micro-entrepreneurs, pour l’aide à des patients de pays en voie de développement et pour la protection de la montagne.

En 2017, on s’est rendu compte que ces dons étaient lourds pour le développement de Hopaal et que très vite, à ce rythme, on allait tout droit vers la fin de notre aventure. Or, si Hopaal disparaît, plus aucun don ne serait versé aux associations. En attendant de pouvoir augmenter nos dons à nouveau, rejoindre 1% pour la Planète fait sens. Peut-être même que - si Hopaal grandit bien - on créera à terme notre propre association en faveur de la protection de la planète.

Ce que l'on prévoit

On ne vous apprendra rien en vous disant que notre univers est très axé sur l’océan et la montagne. Donc pour continuer sur notre lancée, nous avons choisi de créer un double partenariat avec deux associations avec lesquelles on travaille depuis le début : Coral Guardian, pour l’océan, et Mountain Wilderness, pour la montagne.

On prévoit de vous convier prochainement à des événements de sensibilisation comme un nettoyage des montagnes avec Mountain Wilderness. Ok, pour aller planter des coraux ça va être plus compliqué... mais on peut complètement organiser un nettoyage des plages !

Nos associations partenaires

Mountain Wilderness et Coral Guardian : si vous les connaissez déjà tant mieux, si ça n’est pas le cas, tant mieux aussi parce qu’on va vous les présenter.

Mountain Wilderness

Photo de Enzo Camara Acolyte de Hopaal

Mountain Wilderness est une ONG reconnue d’utilité publique qui a été créée il y a une trentaine d’années. 

A l'origine, cette association était un regroupement d’alpinistes œuvrant à la défense de la montagne par des actions concrètes. Elle s’est très vite élargie non plus à une élite de pratiquants extrêmes de la montagne, mais bel et bien aux amoureux des reliefs ou même simplement de mère nature.

Parmi leurs actions concrètes, on peut notamment parler de leurs grandes ascensions comme celle du Mont Blanc, en compagnie de parlementaires Italiens, Suisses et Français, de leur participation à des projets d’aménagement d’infrastructures en montagne ou encore de leur intervention sur des dossiers à propos de la pratique des sports motorisés en montagne.


+ d’infos sur : https://www.mountainwilderness.fr

Coral Guardian

Photo de Coral Guardian

 

Coral Guardian est une ONG reconnue d’utilité publique créée en 2010. Elle s’articule autour de 4 missions principales : conservation, sensibilisation, recherche et valorisation.

La conservation des récifs de coraux :

Le repeuplement des récifs de coraux est l’action la plus connue de Coral Guardian. Concrètement, il s’agit de re-planter des boutures d’espèce de coraux autochtones.

La sensibilisation des populations :

La conservation passe par la sensibilisation des populations locales tout comme celle des touristes également responsables des lieux qu'ils visitent. Pour cela Coral Guardian organise des sorties touristiques de sensibilisation, des expositions thématiques ou des conférences. Aussi, grâce à cette association, vous pouvez adopter un corail ou même faire de l’écovolontariat sur place et re-planter vous-même des boutures de coraux.

 La recherche :

Coral Guardian agit dans la recherche par des partenariats qu’elle conclut avec des laboratoires de biotechnologie. Elle participe ainsi à la compréhension des causes du blanchissement des coraux.

La valorisation des écosystèmes :

L’idée est de créer des écosystèmes où populations locales, pêcheurs, touristes et organisations locales puissent cohabiter en prenant soin de l'environnement.

+ d’infos sur : https://www.coralguardian.org/

 

N'hésitez pas à parler de ces associations et de 1% for the Planet autour de vous ! 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés