Black Friday

Pourquoi avoir parodié le Black Friday ?

Ce vendredi, nous avons prétendu offrir des réductions sur notre site.

Vous l’avez compris, c’est une plaisanterie. 

Ce vendredi 23 novembre 2018, nous avons volontairement augmenté le prix de nos produits puis effectué une remise de 70% pour revenir aux prix auxquels nous les proposons habituellement. Cette journée symbolique est pour nous l’occasion de marquer le coup et de rappeler que - 365 jours par an - nous faisons tout pour vous proposer des vêtements à un vrai prix. Un prix qui permet à tout le monde de s’y retrouver, les personnes avec qui nous travaillons, vous et nous.

Non pour 3 raisons

Chez Hopaal, les valeurs du Black Friday ne sont pas les nôtres.

- Des réductions à outrance 
- Des achats irréfléchis 
- Des hausses et des baisses de prix.

Le Black Friday, merci mais non merci

Depuis ce matin des milliers de personnes se ruent sur les bonnes affaires du moment, en ligne ou en magasins. Comment en sommes-nous arrivés là ? Certes, certaines réductions sont plus justifiées que d’autres. Diminuer le prix d’un ancien stock peut permettre de stimuler son activité et de réinvestir le bénéfice dans le développement de nouveaux produits. Mais le Black Friday crée en réalité une illusion de bonnes affaires et casse volontairement notre perception du prix. C’est l’occasion de s’interroger sur les marges réalisées par les enseignes capables d’offrir des réductions allant de 20% à 70% : à quel prix paye-t-on réellement nos vêtements le reste de l’année ? Pour compenser les réductions des soldes et des autres promotions, les prix sont gonflés à la hausse toute l’année, ce qui n’est finalement pas à notre avantage.

Des prix justes, comment ça ?

Le prix de tous nos vêtements est en lien direct avec le coût de fabrication. Les vêtements fabriqués à partir de matériaux de récupération (anciens vêtements, chutes de production, bouteilles revalorisées) ont un prix plus élevé que des vêtements classiques. Concrètement, pour des vêtements en matières 100% recyclées, la chaîne de production comporte plus d'étapes que pour des vêtements classiques. La collecte des vêtements, le tri, le recyclage, la transformation de la fibre en fil, le tricotage ou le tissage, la découpe et l'assemblage : autant d'étapes où il est important que chaque acteur soit rémunéré à hauteur de ce qu'il mérite.

Pour le Made in France ? La fabrication locale de vêtements et le savoir-faire français ont certes un coût supplémentaire, ils permettent en revanche de limiter grandement l’impact environnemental des vêtements. Aujourd’hui, la fabrication délocalisée à l’autre bout de la planète manque encore de transparence.

Pour le moment, nous avons fait le choix de productions raisonnées, en quantité limitée. Le prix final du produit est forcément plus élevé que pour des vêtements classiques produits dans des quantités démesurées.

La surconsommation est contraire à nos valeurs

Depuis la création de Hopaal en 2016, nous dessinons et concevons nos vêtements pour l’Homme et pour la planète. Pour réaliser nos vêtements recyclés, aucune matière n’est piochée dans les ressources de la Terre. Nous ne sommes pas parfaits, nous réduisons cependant au maximum l’impact de nos vêtements sur l’environnement. Le recyclé est aujourd’hui une alternative durable.

Pour nous, chaque achat a un impact. Nous ne poussons pas à l’hyperconsommation et prônons une consommation réfléchie et responsable.

Les choses changent

Aujourd’hui, de nouvelles initiatives voient le jour et prennent le contre-pied du Black Friday.

Nous sommes vraiment heureux de constater que chaque année de plus en plus d’enseignes disent non à ce vendredi noir, reversent leur profit à des associations ou ferment leur site le temps d’une journée. Des initiatives qui vont dans la bonne direction.

Chez Hopaal, nous profitons du Black Friday pour vous expliquer nos prix justes et affirmer nos valeurs, le tout avec une touche d’humour.

3 commentaires

Bonjour,
Lorsque j’ai vu le -70% sur insta je me suis dit “non !!! pas eu ils ne peuvent pas faire ça” mais heureusement ma déception a été de courte durée.
Merci de votre démarche. Je suis à la recherche de marque comme la votre pour refaire ma garde robe.
Continuez comme ça. Les gens commences à changer même s’il reste encore beaucoup de travail.

Manon LAFABRIER 05 décembre 2018

Une fois de plus, je suis fier de vous connaître et fier de ce que vous faites! Bravo, continuez dans cette belle direction.

François Thibert 05 décembre 2018

Ça fait du bien de lire vos news sur le Black Friday, à vrai dire ça m’a remis les idées en place.
Que d’énergie perdu dans ce jour de surconsommation… Merci de nous partager vos valeurs.
Bientôt je porterais l’un de vos pull, et ce sera avec entrain que je parlerais de votre démarche éthique à travers lui!
Longue vie à HOPAAL!
Marine

Rousselière 05 décembre 2018

Écrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés