La traçabilité - de la matière première au produit fini

La traçabilité - de la matière première au produit fini

juillet 06, 2017

De plus en plus de consommateurs désirent connaître la provenance des produits qu’ils achètent. Pour des raisons éthiques, morales, parfois sanitaires, être en mesure de remonter la chaîne de production et de distribution d’un produit est un gage de qualité. Certaines marques alimentaires ont été les premières à être totalement transparentes mais depuis beaucoup d’autres industries suivent le pas, comme le textile par exemple.

La provenance des matières premières

De nos jours nos vêtements sont des mélanges complexes - matière végétale, animale ou synthétique - et remonter toutes les étapes de la confection jusqu’à la matière première est de plus en plus compliqué. Nous le voyons notamment avec nos étiquettes sur lesquelles la liste des matières utilisées est à rallonge. Mais d’où vient le coton ? Comment ont été fabriquées les fibres synthétiques ? Dans quelles conditions ? Et par qui ? Depuis le tragique évènement du Rana Plaza au Bangladesh pour l’industrie textile et d’autres polémiques pour l’industrie alimentaire, le consommateur se soucie de la provenance de ses achats.

 

Des clauses éthiques, équitables et environnementales

La traçabilité des vêtements nécessite une totale transparence des marques sur leur production et cela ne s’arrête pas à l’usine de confection. Le coton est la plante la plus majoritairement utilisée pour les vêtements alors prenons-en l’exemple. Il faut s’intéresser à la culture même, à savoir dans quelles conditions travaillent les ouvriers agricoles et comment sont traités et irrigués les champs de coton. De telle manière nous pouvons de la plante au produit fini, jusqu’aux points de distribution, connaître la “vie” de nos produits et s’assurer qu’ils ont été confectionnés justement.

La culture du coton traçable du début à la fin

S'assurer des conditions de production

Depuis quelques années et notamment depuis Rana Plazza, une véritable chasse au “made in” a été entreprise. Les consommateurs sont méfiants, les documentaires montrent des images chocs d’usines, certains produits nocifs passent au travers les normes européennes, etc. Pourtant, il ne faut pas généraliser la situation, si les coutumes locale et les salaires ne correspondent pas toujours à nos standards occidentaux beaucoup d’usines font des efforts sociaux et environnementaux. La Chine, par exemple, est bien plus avancée que l’Europe en matière d’énergies renouvelables. Par opposition, certaines multinationales délocalisent dans les pays du sud-est de l’Europe pour profiter des salaires et de la législation laxiste des pays européens en développement.

Payer le prix juste

Raconter l’histoire de son vêtement c’est rendre hommage à toutes les personnes qui ont contribué à sa confection. De plus, la traçabilité permet de connaître tous les acteurs de la chaîne et donc toutes les étapes : au final nous pouvons savoir si nous payons un prix juste. Une production plus responsable et respectueuse de l’environnement durant laquelle chaque acteur est justement rémunéré aboutit à un prix de vente des produits plus élevé. Si certaines enseignes de la fast fashion arrivent à réaliser des vêtements dont le prix de vente n’excède pas les 5-10€, à l’évidence, elles font l’impasse soit sur la qualité soit sur les conditions dans lesquelles elles produisent, voire les deux.

Les employés de nos fournisseursDeux employés participant à la réalisation de vos vêtements Hopaal

Changer l'industrie textile

La fashion revolution week dure une semaine et oeuvre pour l’éthique et la transparence des marques en permettant aux consommateurs d'interroger les marques sur la provenance de leurs vêtements, mais le travail est quotidien. Chez Hopaal, nous nous efforçons de vous donner toutes les informations relatives à la production et nous connaissons nos fournisseurs.
S’habiller n’est pas une option, faisons-le bien !





Voir l'article entier

Préserver nos montagnes en s'habillant
Préserver nos montagnes en s'habillant

septembre 05, 2017

L’industrie du textile de plein air utilise majoritairement des produits chimiques appelés PFC - des faux amis - pour rendre les vêtements imperméables.

Voir l'article entier

Parc nationaux - préserver des milieux naturels fragiles
Parc nationaux - préserver des milieux naturels fragiles

août 29, 2017

En France, 10 parcs nationaux sont instaurés pour préserver et protéger la faune et la flore de milieux naturels fragiles.

Voir l'article entier

La pollution marine
La pollution marine

juillet 26, 2017

L’eau recouvre près de 70% de la surface de la Terre ce qui lui donne sa couleur bleue mais elle ne représente en réalité que 0,023% de sa masse totale.

Voir l'article entier

Guide des tailles sweat unisexe
Guide taille sweat recyclé unisexe Hopaal

Newsletter

Pour rester au courant des actualités sur les produits Hopaal, les promotions, les articles de notre blog , inscrivez-vous ci-dessous.

Pas d'inquiétude, nous sommes comme vous, nous n'aimons pas le spam 

Newsletter